La grossesse pendant le cancer du col de l'utérus
Question - answer
Il y a 2 mois j’ai découvert que je devais me faire cotoriser, car j’ai des cellules dites de haut grade concernant le cancer du col. Hier j’ai découvert ma grossesse, est ce que la grossesse va pouvoir se dérouler normalement malgré ce début de cancer?
EL Younes
Diagnostic Radiology
5 / 5
La grossesse ne semble pas aggraver le cancer du col de l'utérus. Le cancer du col de l'utérus peut se développer pendant la grossesse et un test de Papanicolaou (Pap test) anormal ne doit pas être attribué à la grossesse. Un Pap test anormal doit être suivi d'une colposcopie associée à des biopsies dirigées si nécessaire. La colposcopie n'augmente pas le risque d'issue défavorable de la grossesse. Le bilan colposcopique par un expert et la consultation d'un anatomopathologiste est recommandée avant de faire une biopsie cervicale parce que la biopsie peut causer une hémorragie et un travail prématuré. Si l'examen suggère que les lésions sont de bas grade, une biopsie peut ne pas être faite, en particulier si la cytologie cervicale suggère également que les lésions sont de bas grade. Pour le carcinome in situ (Federation of Gynecology and Obstetrics [FIGO], stade 0, voir Classification clinique par stades du cancer du col de l'utérus FIGO) et le cancer micro-invasif (stade IA1), le traitement est souvent repoussé jusqu'après l'accouchement, car à ces stades, le cancer progresse très lentement et la grossesse peut être portée à terme en toute sécurité sans affecter le pronostic de la femme. En cas de diagnostic de cancer invasif (stade FIGO IA2 ou supérieur), la grossesse doit être gérée avec un gynécologue spécialisé en oncologie. Si un cancer invasif est diagnostiqué au début de la grossesse, il est généralement recommandé de débuter immédiatement le traitement indiqué dans ce cancer. Si un cancer invasif est diagnostiqué après 20 semaines de grossesse et que la femme accepte un surcroît de risque, le traitement peut être repoussé jusqu'au 3e trimestre (p. ex., 32 semaines) afin d'attendre la maturité fœtale sans pour autant trop majorer les risques d'un traitement effectué avec un retard prolongé. En cas de cancer invasif, l'accouchement par césarienne avec hystérectomie radicale est effectué; l'accouchement vaginal est évité
22 June 2021, 9:28

More materials in the knowledge base

Get professional content for free on a wide variety of topics!
Go to the Knowledge Base
knowledge-base knowledge-base